Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mbk


J'aime Nice d'amour !

J'aime sa lumière. J'aime ses couleurs. J'aime ses toutes petites rues et ses impasses qui se font oublier du reste du monde. J'aime ses artères principales qui, lorsqu'elles sont prise d'assaut, me font penser à des tapis roulants d'aéroport. J'aime ce doux parfum de vacances qui ne déserte jamais la ville et qui donne l'impression que nous sommes tous des GO du Club Med. J'aime ses étés et ses printemps, mais encore plus ses automnes et ses hivers.

Oui mais. Nice ce sont aussi ses habitants ...

Les autochtones ou "vrais Niçois" sont de curieux specimens à crêtes gominées, des nymphes soigneusement dévêtues d'un jean taille basse ou des guerriers du temps qui passe, armés de cannes ou de Visa Premier. Ils sortent le soir et le dimanche, et prennent le même apéro avec Guigui, Nana et Jojo depuis qu'ils ont l'âge de boire de l'alcool. De dix-huit à soixante dix-huit ans, ils sacrifient aux mêmes rituels des habitudes azuréennes. Ils sont l'hiver à Isola ou à Auron pour skier et l'été à Cannes ou à Juan-les-Pins pour glisser ...

Quant aux nouveaux Niçois, ils entrent en religion d'Occitanie sitôt enfilé leur teint halé et dégustée leur première glace chez Fenocchio. Dès lors, ils deviennent citoyens d'honneur de la Promenade des Anglais, Promenade qui n'appartient plus aux seuls sujets de sa majesté depuis longtemps. Ils sont américains. Elles sont russes. Ils sont mexicains. Elles sont suédoises. Ils sont parisiens. Elles sont sublimes.

Comme il arrive parfois, ma grande histoire avec la capitale azuréenne a commencé par "un anamour". Je ne comprenais pas pourquoi tout était si "kitsch" : les magasins de la place Garibaldi, le casino Ruhl, la prolifération des livreurs de pizzas, la ruée vers la Mecque - aussi appelée Centre Commercial Nice Étoile ...

Comprendre Nice ? Encore faut-il comprendre ses Niçois ! C'est une quête. C'est l'objet de cette chronique.

Bienvenue.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

julie 24/04/2010 23:11



cher MBK j'aime bien ton style, ta façon de mettre en lumière des aspects dont les niçois ne se rendent plus compte tellement c'est ancré, à quand la prochaine chronique ???



max 01/08/2009 21:15

je vis au canada mais j'adore nice, en cherchant une info sur google j'ai decouvert votre chronique ce qui a reveillé en moi de beaux souvenirs, j'attends donc votre prochaine prose, merci et a tout'

michel 05/04/2009 19:35

ton hamster ne serait pas cousin avec le hérisson du Maine ? d'après mes infos, il éviterait tous les lieux où il y a des tubes en carton ... et il se serait fait ami avec des poissons rouges qui tournent dans un aquarium ... à suivresigné Michel de Grosso

MBK 04/04/2009 10:32

Bonjour,Oui Jean Marc, c'était bien Gainsbourg qui  chantait l'Anamour. Quant à la ruée vers les lieux saints du shopping Michael...on est un peu tous pratiquants!Ensuite, MBK (nom de baptême donné par Monsieur le véritable Maire de Nice Serge Cajna) il serait venu du Nord...de l'Afrique et du Sud... de Paris. ;-)Enfin, n'ayant pas trop vu de restaurants chinois dans le coin Michel, je pense pouvoir d'abord pouvoir te rassurer; ton hamster pourra survivre encore quelques temps dans les travées du quartier de Dgeordgie. Je contacterai dans la semaine France 5 pour que les responsables lancent une alerte enlèvement...de poils!Merci pour vos commentaires!@+++

michel 02/04/2009 18:33

Bonsoir MbK Pourras tu m aider toi qui a l air d avoir du coeur et d aimer nice et les Nicois.Voila , je me lance, depuis trois ans j ai un Hamster à la maison,que j ai appelé Michel et nous y sommes tres attaché mon ami et moi. et depuis lundi soir ns ne le retrouvons plus, d apres des voisins il aurait été appercu du coté de la rue Bottero, non loin de la carrosserie du meme nom, celui ci boitait le long du caniveau, et n aurais plus un  poil, sur sa petite tete, pourras tu ns aidez à le retrouver.